Un comité de soutien à la population du Rif marocain, baptisé « Bgayet / Rif », vient de voir le jour. Ses membres ont émis un appel pour la tenue d’un rassemblement, mardi prochain, à 22h, au niveau de la place de la Liberté d’Expression Said Mekbel.

Dénoncer la répression, les injustices et le totalitarisme, tels sont les objectifs de ce comité de soutien au Rifains, créé récemment dans le but d’éveiller les consciences sur la tragédie qui se déroule actuellement au Rif dans le nord-est du royaume chérifien.

Après un bref rappel sur la situation au Rif, notamment après l’arrestation de Nasser Zafzafi, le leader emblématique de Hirak, les membres de « Bgayet / Rif », composé essentiellement d’artistes, d’activistes, de militants des droits de l’homme et de citoyens, interpelle les consciences à travers cet appel pour que la population de Béjaïa se mobilise et sorte massivement dans les rues le 13 juin prochain. «Nous exprimons, notre soutien indéfectible et sans réserve aux frères et sœurs du Rif qui luttent pour la liberté, la dignité et le recouvrement de leurs droits politiques, socio-économiques et identitaires», indiquent-ils, exprimant, leur indignation quant à la répression dont font l’objet les Rifains.

Adoptant les mêmes revendications que Hirak, à savoir la libération des détenus politiques et l’avènement d’un Etat de droit, les membres de ce comité ambitionnent d’inscrire cette action dans une optique de «solidarité permanente entre les peuples d’Afrique du Nord» dans la perspective d’un combat commun contre le totalitarisme et l’obscurantisme.

Massi M.

Notez cet article