Près de deux milliards de DA de transactions commerciales sans factures ont été décelées par les services de contrôle du ministère du Commerce du 17 au 26 mai dernier, indique un bilan de ce ministère relayé par l’APS. Un chiffre en hausse par rapport à l’année dernière.

Les actions de contrôle menées du 17 au 26 mai dernier par les services de la répression des fraudes ont permis de déceler des transactions commerciales sans factures atteignant un montant global de 1,993 milliard de DA. Les 40.691 interventions effectuées durant la même période ont permis l’enregistrement de 6.693 infractions, l’établissement de 6.282 procès-verbaux et la fermeture de 398 locaux commerciaux. Le nombre de saisies de marchandises à quant à lui atteint une valeur de 301,64 millions de DA.

Il convient de noter que le chiffre d’affaires dissimulé de transactions commerciales sans factures, mises au jour par les services de contrôle, est en nette progression par rapport à celui de l’année dernière à la même période, qui était de 1,045 milliards de DA.

Le même bilan a relevé plusieurs types d’infraction, dont le défaut de publicité des prix (1 638 infractions), le défaut de facturation (510), l’opposition au contrôle (320), le défaut de registre de commerce (239), la pratique de prix illicites (137) et le défaut de modification du registre du commerce (44).

En matière de contrôle de la qualité et de la répression des fraudes, les services habilités ont mené 19 801 interventions orientées vers les différentes sphères d’approvisionnement ayant permis la constatation de 2 638 infractions, l’établissement de 2.487 procès-verbaux et la fermeture de 113 locaux commerciaux.

Il convient aussi de souligner que le bilan global est en nette augmentation par rapport à celui enregistré une semaine auparavant (7 au 13 mai).

M.M.