Les manifestants, qui tiennent, en ce moment même, un rassemblement devant le siège de l’ARAV à Alger, pour dénoncer les dérives d’Ennahar TV, ont eu la surprise de voir débarquer Saïd Bouteflika, le “très spécial” conseiller et frère du Président de la République.

Selon des témoins, l’homme est descendu de sa voiture et est allé directement serrer la main de l’écrivain Rachid Boudjedra. Des voix commencent alors à fuser de la foule : «Que fait-il ici ? Dégage ! ». Saïd Bouteflika a alors quitté les lieux. A-t-il voulu marquer ses distances vis-à-vis des responsables d’Ennahar TV ? On le saura avec les développements que ne manquera pas de connaître cette affaire.

Advertisement

Sur les lieux, des dizaines de militants politiques, de journalistes, d’écrivains et de simples citoyens ont scandé des slogans hostiles à la chaîne du très controversé Anis Rahmani et ont surtout demandé à l’ARAV d’intervenir pour mettre fin à ses dérives.

Le rassemblement est organisé en signe de protestation contre une émission de caméra cachée dans laquelle l’écrivain Rachid Boudjedra a été humilié.

Rania Aghiles