l'Emir du Qatar au sommet des Pays Arabes
l'Emir du Qatar au sommet des Pays Arabes

La crise dans le Golfe, qui oppose l’Arabie Saoudite, les Emirats, le Bahreïn et l’Egypte au Qatar, vient de franchir une nouvelle étape. Après avoir rompu, les relations diplomatiques avec le Qatar, l’Arabie Saoudite vient de publier une liste de « terroristes » soutenus par le Qatar.

Les personnes et les organisations figurant sur cette liste «sont liées au Qatar et sont au service d’un programme politique suspect du Qatar», indique le communiqué commun de l’Arabie saoudite et de ses alliés. Cela prouve bien, selon ces Etats, ambiguïté du Qatar qui « affirme d’un côté lutter contre le terrorisme alors que d’un autre il soutient, finance et héberge des organisations terroristes ».

«D’un commun accord, les quatre pays ont répertorié sur cette liste 59 personnes et 12 entités», précise le communiqué commun, affirmant qu’ils «ne ménageront pas leurs efforts» pour les pourchasser.

Cette liste contient au moins deux noms, déjà cités au plan international, comme étant des financeurs du terrorisme et contre lesquels le Qatar a pris des mesures, selon un récent rapport du département d’état américain.