Pour attirer d’avantage de jeunes dans les rangs de l’armée, le ministère de la Défense nationale (MDN) abaisse l’âge minimum requis pour l’engagement dans les forces armées.

Selon différentes sources, l’âge minimum requis pour rejoindre les rangs de l’ANP est désormais de 21 ans au lieu de 23 ans. L’âge limite, lui, est maintenu à 27 ans. Cela concerne les hommes de troupes contractuels qui ne seront pas soumis à une longue période de formation.

Le MDN a par ailleurs décidé de réduire le nombre de pièces constitutives du dossier d’incorporation dans l’armée. Seuls quatre documents seront désormais exigés. Les candidats ne devront fournir que les extraits de naissances, le certificat de nationalité, un casier judiciaire et un certificat de résidence. Les tests médicaux, pour leur part, devront être effectués sur place.

Cet effort du MDN vise notamment à renforcer les effectifs engagés de l’armée. Actuellement, l’essentiel des soldats de l’ANP est constitué de jeunes issus du service national. Or, le nombre de ces derniers est appelé à diminuer graduellement, suivant le plan de professionnalisation de l’armée.

Rania Aghiles