Le directeur du bureau de l’Office National du Tourisme Tunisien (ONTT) à Alger, Bassam el Ouertani, a indiqué que sont pays vise à attirer d’avantage de touristes algériens cette année, en leurs proposant des offres préférentielles incluant des réductions de 30% sur les réservations effectuée entre le 1er mai et le 20 juin. Des offres spéciales sont également proposées aux Algériens intéressés par le tourisme médical.

Pour stimuler l’affluence des touristes algériens, qui a augmenté de 62% par rapport à l’année dernière, soit 675 000 visiteurs entre le 1er janvier et le 1er mai 2017, M. Ouertani a indiqué que son pays mise sur les offres préférentielles proposées à une catégorie profitant d’un «statut particulier». «Les efforts consentis sont une expression de reconnaissance au geste fort des touristes algériens qui a permis de sauver la saison estivale 2015 alors que le terrorisme a frappé avec force à Sousse», a-t-il souligné.

Interrogé sur ces privilèges offerts aux Algériens, le responsable a mis en avant des réductions sur les prix de réservation qui connaîtront une baisse de 30% entre le 1er mai et le 20 juin. Une politique attractive qui permettra d’atteindre les 2,5 millions de touristes algériens d’ici la fin 2017, a-t-il expliqué.

M. Ouertani a en outre évoqué les offres alléchantes proposées aux touristes qui se rendent en Tunisie pour des soins. Selon lui, ils sont plus de 100 000 à le faire chaque années et le gouvernement tunisiens compte les fidéliser, voire en attirer de nouveaux, en proposant des formules attrayantes aux retraités et à ceux qui ont pour destination les cabinets de chirurgie esthétique. Cet été, a-t-il ajouté, «il  y a des réductions de 50% sur les frais d’analyses médicales».

Concernant les difficultés d’accès au territoire tunisien à partir des voies terrestres, notamment à cause des chaines d’attente interminables au niveau des postes frontières, le responsable a fait savoir que les autorités des deux pays ont pris les dispositions nécessaires pour fluidifier la circulation, annonçant la création d’une agence nationale tunisienne chargée d’aménager ces postes frontières en les dotant de toutes les commodités.

Évoquant l’ambitions de son pays à attirer plus de touristes pour la saison estivale 2017, M. Ouertani a mis en exergue l’aspect sécuritaire. Selon lui, la Tunisie est aujourd’hui moins exposée au terrorisme que ne le sont de grands pays comme la France, la Grande-Bretagne ou la Turquie. Cet état de fait revêt à son sens une importance capitale que son pays compte bien exploiter pour attirer plus de touristes en provenance d’Algérie et d’Europe.

Massi M.