Le très controversé journaliste italien, Tommasso Debenedetti, a ouvert, ce mardi, un compte Twitter au nom du ministre de l’Energie et des Mines, Mustapha Guitouni, publiant de fausses informations sur la position de l’Algérie concernant la crise diplomatique dans le Golfe. Après avoir exprimé le soutien de l’Algérie au Qatar, le journaliste a publié un dernier tweet indiquant que le compte était un faux.

Le journaliste italien, Tommasso Debenedetti, a failli provoquer un incident diplomatique, ce mardi, entre l’Algérie et l’Arabie Saoudite, le Bahreïn, les Emirats Arabes Unis ainsi que l’Egypte. Après avoir usurpé l’identité du ministre de l’Energie et des Mines, Mustapha Guitouni, le journaliste a publié plusieurs tweets dans lesquels il a exprimé le soutien de l’Algérie à l’émirat du Qatar.

Prenant connaissance de la situation, le ministre de l’Energie a énergiquement réagi en condamnant ces agissements, indiquant au passage qu’il ne disposait d’aucun compte sur les réseaux sociaux. M. Guitouni, a en outre souligné le fait que de telles positions sont la prérogative du ministère des Affaires étrangères. Le ministre a aussi fait savoir que le ministère de l’Energie se réservait le droit de saisir la justice.

Quelques heures après ces déclarations, le journaliste italien a publié un nouveau tweet dans lequel il a reconnu qu’il s’agissait d’un canular.

Massi M.

Notez cet article