Des équipements d’énergie solaire ont été installés pour les nomades afin pomper de l’eau potable des puits dans les wilayas d’Illizi et de Tamanrasset, apprend-on jeudi auprès du Centre de développement des énergies renouvelables (CDER).

Le CDER  a achevé récemment, avec succès, l’opération d’installation et de mise en service de kits solaires pour 56 foyers pour les nomades, et de pompes pour 11 puits d’eau potable dans le parc national du Tassili N’ajjer (wilaya d’Ilizi) et le parc national de l’Ahaggar (Tamanrasset).

Pour l’électrification des foyers des nomades (qui sont en fait des tentes), chaque kit solaire est constitué de panneaux solaires photovoltaïques d’une puissance de 120 W et de batteries de stockage pour une autonomie de 3 jours. Quant aux pompes solaires des puits d’eau potable, elles sont dotées d’un générateur photovoltaïque d’une puissance de 320 W permettant un débit d’eau journalier de 15 m3, précise le CDER.

Cette réalisation entre dans le cadre d’un contrat signé entre le CDER et la Direction nationale de projet des parcs culturels algériens (PPCA) relevant du ministère de la Culture.
Ce projet, explique la même source, constitue une continuité du programme de préservation de la biodiversité et des actions visant à permettre aux nomades vivant dans ces parcs, classés comme patrimoine mondial de l’humanité et réserve pour  l’homme et la biosphère, l’accès à une source d’énergie solaire propre et durable ainsi qu’à ses services pour qu’eux-mêmes participent à l’effort de préservation de la biodiversité.

L.R.