Le ministre de l’Intérieur Noureddine Bedoui a créé des commissions d’inspection au niveau des wilayas côtières pour évaluer l’application des instructions données aux walis pour l’éradication de la « mafia des plages ». Ces commissions travaillent « discrètement » en collaboration avec les services de sécurité.

M. Bedoui, ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, a créé des commissions d’inspection pour superviser l’application des instructions devant garantir la gratuité et la salubrité des plages. Il faut croire que les directives émises avant le début de la saison estivale et répétée à maintes reprises aux walis et aux cadres de son département, cet été, n’ont que trop peu été concrétisées, notamment au niveau de la capitale et dans la plupart des wilayas côtières.

Pour mettre un terme à ce problème persistant, M. Bedoui a recommandé à ces commissions, agissant dans le « secret », de débusquer les walis qui rechignent à appliquer ses directives, indique le quotidien El Bilad, ajoutant que les membres de ces commissions œuvrent sur le terrain en collaboration avec les services de sécurité, pour « libérer ces plages » de l’emprise de la mafia qui dicte sa loi aux estivants.

Selon la même source, le ministre de l’Intérieur se réunit chaque début de semaine avec les cadres de son département pour mesurer le niveau d’application de ses instructions.

Massi M.