Les organisateurs du café littéraire d’Aokas, dans la wilaya de Béjaïa, ne veulent pas abdiquer. Malgré les interdictions répétées des autorités, ils comptent organiser, samedi, prochain, une autre conférence animée par le journaliste et écrivain Chawki Amari. La manifestation culturelle sera précédée d’une marche de protestation.

Selon les organisateurs de cette rencontre littéraire hebdomadaire, la conférence de Chawki Amari ne sera pas annulée. Elle aura pour thème « Littérature et engagement ». Avant le début de cette conférence, qui aura lieu au centre culturel à 14 heures, une marche populaire aura lieu une heure auparavant.

Advertisement

C’est un «collectif citoyen» qui se charge de prendre en charge «temporairement» l’organisation du café littéraire d’Aokas qui a enregistré sa 8ème interdiction de conférence samedi passée. Cet état de fait avait d’ailleurs déclenché des émeutes.

Avant la tenue de cette manifestation culturelle, le wali de Béjaïa recevra, ce mardi, une délégation composée des animateurs du collectif culturel Azday Adelsan. La décision a été annoncée  par deux députés de la wilaya, à savoir Braham Bennadji et Khaled Tazaghart, après une rencontre avec le premier responsable de la wilaya. Se dirige-t-on vers un apaisement ?

Rania Aghiles