Avant même que les candidats et leurs famille ne connaissent les résultats individuels, c’est la ministre de l’Education, elle-même, qui est montée au créneau pour annoncer, sur les ondes de la radio nationale, les résultats du BAC. Le taux de réussite, cette année, est de 56,07%, en nette hausse par rapport à l’année passée (49,79%). Les filles sont, comme d'habitude, largement en tête.

Comme chaque année, le taux de réussite chez les filles est plus élevé que celui des garçons. Il est de 65%. Ils ne sont donc que 35% de garçons à avoir franchi l’écueil du Baccalauréat. Le résultat est plutôt logique puisque même au niveau des candidats, 54% étaient des filles.

Advertisement

Par région, selon les premières indications, ce sont les wilayas de Tizi-Ouzou et de Béjaïa qui arrivent en tête.

L’examen du Baccalauréat de cette année a été particulier. Il a connu une deuxième session qui a concerné 104 000 absents ou retardataires lors de la session normale de juin. Mais contrairement à la première session, ils étaient près de 85% de candidats à bouder la seconde chance qui leur a été donnée en juillet.

Rania Aghilès