Les velléités de l’indéboulonnable président de la JS Kabylie, Mohand Chérif Hannachi, de se maintenir à son poste, en violation de sa promesse de céder les rennes du club à la fin de la saison qui vient de s’achever, restent en travers de la gorge des supporters. Pour le lui faire savoir et exiger son départ sans conditions, ils étaient plusieurs centaines à avoir battu le pavé, hier, à travers les artères de la ville de Tizi Ouzou.

Alors que M. Hannachi s’est attelé, comme si de rien n’était, à préparer la prochaine saison, les « aficionados », eux, exaspérés par les promesses répétées de départ, ont décidé de passer à l’action. Ils ont organiser hier, sous la houlette du comité de supporters, une véritable démonstration de force pour le pousser vers la sortie. La ville de Tizi Ouzou a en effet longuement résonné sous le slogan de « Hannachi dégage ».

Cette défiance des supporters conduira-t-elle à la fin du règne de plus en plus calamiteux de M. Hannachi? Ou alors, ce dernier s’engagera-t-il dans un énième bras de fer aux conséquences désastreuses pour le club qui a d’ailleurs échappé à la relégation in extremis la saison écoulée?

R.I.

Notez cet article