La bureaucratie, la paranoïa et la gestion approximative de l’économie nationale n’a pas empêché des entreprises étrangères de s’installer en Algérie. Selon de récentes statistiques, plus de 13 100 entreprises, de droit algérien, sont détenues par des étrangers. Les statistiques fournies par le Centre national des Registres de commerce (CNRC) datent de fin juin dernier.

Ce sont donc plus de 13 107 sociétés détenues par des étrangers qui sont enregistrées en Algérie. Cela représente un pourcentage de 0,6% par rapport à la somme de 1,9 millions de sociétés qui activent dans le pays. Selon le CNRC, le nombre de nationalités des opérateurs économiques étrangers activant en Algérie est de 38 pour ceux inscrits sous le statut de personnes physiques, et de 92 pour les sociétés.

Par nationalité, les sociétés françaises sont en pôle position avec 2 080 entreprises (19,42% des sociétés étrangères), syriennes avec 1.221 entreprises (11,4%), turque avec 988 entreprises (9,23%), chinoise avec 914 entreprises (8,54%) et tunisienne avec 763 entreprises (7,13%). Pour les personnes physiques étrangères, la majorité se compte parmi les Syriens avec 695 opérateurs (29% des opérateurs économiques étrangers-personnes physiques), les Tunisiens avec 633 opérateurs (26,4%), les Marocains avec 369 opérateurs (15,4%), les Égyptiens avec 185 opérateurs (7,71%) et les Palestiniens avec 179 opérateurs (7,46%).

Par secteur d’activités, ces sociétés exercent surtout dans les services (33,4%), suivis du secteur de la production des biens (32,5%),   l’importation pour la revente en l’état (16,7%), la distribution de gros (7,6%), la distribution de détail (7,5%), l’export (1,3%) et la production artisanale (1%).

Selon le CNRC, le nombre d’opérateurs de nationalité algérienne est de 1,93 millions. Alger se classe première en matière d’implantation des des entreprises avec 246 883 inscrits (près de 13% du total), suivie d’Oran avec 94 367 (près de 5%), de Sétif avec 82 678 (4,2%), de Tizi-Ouzou avec 80 770 (4,1%) et de Constantine avec 67 646 (3,5%).

Rania Aghiles

Notez cet article