Feux de forêts/ Des pyromanes ont mis le feu pour vendre du bois ou élargir des pâturages

0
1543

Les feux de forêts qui ravagent une bonne partie du nord du pays sont souvent causés par l’homme. Ces derniers jours, des pyromanes ont été arrêtés dans plusieurs régions du pays. C’est le cas à Annaba, Béjaïa et El-Tarf notamment. Leurs motivations sont pour le moins étonnantes.

Les motivations de ces pyromanes sont différentes. Certains d’entre eux sont atteints de troubles psychiques. Mettre le feu est pour eux une question de bien-être personnel. Mais pour d’autres, les motivations sont mercantiles. C’est le cas de cinq pyromanes d’Annaba, arrêtés par les gendarmes, qui ont mis le feu à la forêt du mont Eddough, située dans la commune de Séraïdi, pour élargir la surface de leurs pâturages.

D’autres ont agi pour des raisons encore plus étonnantes : ils espéraient que les troncs d’arbres, en partie calcinés, pouvaient être vendus pour servir du charbon pour les barbecues de l’Aïd.

En tous cas, tous ces incendies de forêt ont dévoré des milliers d’hectares de ressources forestières depuis le début de l’été. “Du 1er juin au 5 août, les services de la Direction des forêts ont recensé 1 604 incendies étendus sur une surface de 14 310 hectares, dont 4   848 ha de couvert forestières, 4 656 ha de maquis et 4 806 ha de  broussailles”, a détaillé, dimanche lors d’une conférence de presse, Azzedine Sekrane, directeur général des Forêts.

Rania Aghiles