Confrontée à de graves difficultés financières, l’école des non-voyants d’El-Achour, à Alger, lance un véritable SOS. Selon des activistes de la société civile, la structure qui dépend du ministère de la Solidarité et de la Famille a besoin de tout, y compris de draps, de couettes et même de produits de toilette.

«L’école des non-voyants d’El Achour a vraiment besoin de dons pour des enfants de 6 à 18 ans, filles et garçons, des dons de toute sorte, même des produits de toilette et des couvertures», indiquent en effet des activistes sur Facebook. Les initiateurs proposent également d’appeler directement la directrice de l’établissement.

Les internautes ont tellement été choqués par cette annonce que beaucoup ont pris contact avec Farès Kader Afak, un des initiateurs de l’appel. L’étonnement des citoyens vient du fait que la structure est publique, donc devant avoir un budget comme tous les établissements gérés par l’Etat.

Rania Aghiles

Notez cet article