Appels à la prière / L’intensité des haut-parleurs soumise à une réglementation

0
2757

Le ministère des Affaires religieuses et des waqfs a astreint à une réglementation, l’utilisation des haut-parleurs dans l’appel à la prière. Le Adhan se fera en respectant des normes relatives à l’intensité du son et à la qualité esthétique de la formule récitée.   

Un arrêté « fixant la formule et le mode de l’appel à la prière » signé par le ministre des Affaires religieuses Mohamed Aïssa le 4 avril dernier a été publié dans le journal officiel N° 51. Comme l’indique son intitulé, le texte vise à réglementer l’appel à la prière notamment à travers la mise en place de normes relative à l’intensité des haut-parleurs.

Dans son article 7, l’arrêté stipule que le mouadhin se doit de « Mettre au point les haut-parleurs de la mosquée de manière à rendre audible l’appel sans exagération ». Concernant les mécanismes d’application, le texte renvoie à une « décision »,  qui sera élaborée et transmise à toutes les mosquées du pays par le ministère de tutelle. « Une fiche technique fixant notamment, les normes spécifiques relatives à la qualité esthétique de l’appel à la prière et des haut-parleurs est établie en vertu d’une décision du ministre des Affaires religieuses et des wakfs ».

M. M.