Le très controversé « raqi » Cheikh Belahmar, poursuivi par la justice pour escroquerie et pratique illégale de la médecine, a été relaxé, hier dimanche, par le tribunal de Relizane.

L’action en justice a été introduite suite à la fermeture de sa « clinique » de roqia par la Gendarmerie nationale en décembre de l’année dernière.

A l’époque déjà, Cheikh Belahmar avait clairement exprimé sa certitude d’être blanchi par la justice et de récupérer sa « clinique ». «L’association Bachaïr Echifa exerce en parfaite légalité et ce qui nous rassure, c’est que notre système judiciaire nous donnera raison, s’il s’avère nécessaire de porter cette affaire devant la justice», avait-il déclaré.

Rendu célèbre par la chaîne islamo-conservatrice, Echourouk TV, Cheikh Belahmar a réussi à s’entourer d’une grande notoriété auprès du public et même de personnalités politiques et artistiques.

L.R.