Energie / Sonatrach prépare sa « Vision 2030 »

0
1579
A general view of the headquarters building of Algerian state energy company Sonatrach in Algiers, Algeria, February 8, 2015. After a deep slide in oil prices, Algeria's state energy company Sonatrach is shifting strategy to offer foreign companies direct negotiations over 20 oil and gas fields in a bid to draw in wary investors and increase output. Picture taken February 8, 2015. REUTERS/Ramzi Boudina EDITORIAL USE ONLY. NO RESALES. NO ARCHIVE

Le groupe Sonatrach  a entamé l’élaboration d’une nouvelle stratégie à l’horizon 2030, intitulée “projet SH 2030”, a annoncé lundi, le PDG de Sonatrach, M. Abdelmoumen Ould Keddour.

“Je viens de lancer un projet appelé SH 2030, qui porte sur la stratégie de Sonatrach dans 15 ans. Il s’agira de définir ce que nous (Sonatrach) allons devenir, comment et avec quels moyens et organisation allons y parvenir”, a indiqué M. Ould Keddour à la presse.

Selon lui, Sonatrach est en train de développer les détails de cette stratégie portant sur le moyen et long terme, et dont le contenu sera révélé une fois ce projet finalisé.

“Nous voulons développer la stratégie d’ici l’horizon 2030 pour pouvoir savoir où nous voulons aller, est-ce que nous allons transformer l’entreprise gazière, pétrolière, (est-ce que nous ferons aussi) du solaire ou bien d’autres activités. Nous allons définir la vision et développer les objectifs. Et à partir de ces objectifs, définir les moyens nécessaires à mettre en œuvre pour les mener à l’horizon 2030”, a-t-il expliqué.

D’autre part, Le PDG du groupe a avancé que Sonatrach souhaitait apporter, dès à présent, des changements dans sa méthode de travail.

Dirigez le changement

“Sonatrach veut définitivement changer sa méthode de travail. D’ailleurs, le slogan que nous appliquons actuellement est +leading the change+ (diriger le changement). Nous devons changer le comportement de notre entreprise”, a-t-il insisté.

A ce propos, il a particulièrement insisté sur la gestion et la qualité des ressources humaines: “Nous allons obliger les gens à être ingénieux, à produire et à utiliser leur intelligence au profit de l’entreprise au lieu d’utiliser la bureaucratie et l’administration”.

Selon lui, cette nouvelle orientation dans la gestion des ressources humaines commence déjà à porter ses fruits à travers, entre autres, la technique élaborée récemment par de jeunes ingénieurs de Sonatrach à travers l’installation additionnelle à la station de production de gaz de Rhourd El Baguel en vue de la récupération d’un volume important de gaz torché.

Rédaction AF