On prend les mêmes et on recommence. En bute à des retards énormes dans la réalisation des chantiers de l’habitat, le gouvernement veut changer de stratégie. Il va faire appel massivement aux sociétés chinoises pour tenter d’accélérer et d’achever les chantiers en cours dans le secteur du bâtiment.

C’est dans cet esprit que le ministre de l’Habitat a rencontré, samedi, l’ambassadeur de Chine à Alger. Abdelwahid Temmar a demandé au représentant chinois de faire venir plus de sociétés chinoises pour accélérer la réalisation des logements dont les chantiers sont en situation de blocage. Pis, beaucoup de projets sont à l’arrêt, ce qui provoque les courroux de centaines de souscripteurs qui commencent à s’impatienter.

Les sociétés chinoises, qui construisent déjà beaucoup de projets en cours, ont prouvé leur efficacité de par le passé. Leurs délais d’achèvement des chantiers sont beaucoup plus courts que ceux des entreprises algériennes. Mais les Algériens leur reprochent notamment le défaut dans la qualité de réalisation.

Rania Aghiles