Putréfaction de la viande de l’Aïd al-Adha / L’utilisation d’aliments de gavage destinés à la volaille a favorisé la prolifération d’une bactérie

0
2051

La putréfaction des viandes de Aïd al-Adha est due, selon la Fédération algérienne de défiance des consommateurs, à la Pseudomonas Aeruginosa, une bactérie qui atteint le bétail suite à l’utilisation de produits d’engraissement proscrits.       

La Fédération algérienne de défense des droits des consommateurs a publié les résultats des analyses effectuées sur des échantillons de viande putréfiée. L’avarie qui a touché plus de 500 moutons cette année est due à une bactérie favorisée par l’utilisation de produits d’engraissement proscrits, a rapporté le quotidien El-Khabar, ce jeudi.

Selon les résultats de l’analyse, les viandes affectées présentaient un taux anormalement élevé de Pseudomonas qui est une bactérie qui touche le bétail. Les laboratoires indépendants ayant réalisé ces analyses ont conclu que les bêtes abattues étaient élevées dans un environnement impropre et nourris avec des aliments destinés au gavage de volaille. Selon eux, les éleveurs mal intentionnés ont dans quelques cas mélangés ces aliments de gavage avec des excréments de volaille.

Le ministère de l’Agriculture a refusé de commenter les résultats rendus publics par l’organisation de défense des droits des consommateurs. Interrogé par El-Khabar, un responsable du ministère a soutenu que l’enquête menée actuellement par les services vétérinaires au niveau du même département n’a pas encore rendu ses résultats.

M. M.