Les sages-femmes expriment leur exaspération. Pour protester contre la « campagne de dénigrement dirigée contre elles », le Syndicat national des Sages-femmes algériennes (SNSFA), compte tenir un sit-in devant tous les établissements de santé du pays mardi 26 septembre. Les sages-femmes sont appelées à mettre un brassard de couleur noire à partir de demain dimanche et ne pas l’ôter jusqu’à ce que leur situation s’améliore.

« Suite à une campagne de dénigrement acharnée et sans précédant portant atteinte à la dignité des sages-femmes à l’objet de dresser les citoyens contre elles, les accusant d’être derrière toutes les défaillances de notre système de santé, (…) le SNSFA lance un appel à l’ensemble des sages-femmes du territoire national pour participer à un sit-in devant tous les établissements de santés le 26 septembre de 9H à 10H », pouvait-on lire dans un communiqué mis en ligne hier sur la page Facebook du syndicat.

Advertisement

Dans cet appel, il est également indiqué que les sages-femmes sont cependant tenues de répondre dans l’immédiat à l’appel du staff médicat si urgence est le jour du sit-in. Les sages-femmes sont aussi appelées à mettre un brassard de couleur noire pour marquer l’événement et refléter l’étendue du désarroi qui les touche à partir du dimanche 24 septembre. Le syndicat a également insisté sur le fait de ne pas ôter ces brassards « jusqu’au rétablissement » de la situation de ces sages-femmes et « l’amélioration de leurs conditions de travail ».

 

M. M.