La réapparition de l’ex-secrétaire général du Front de libération national M. Amar Saâdani dans le paysage politique national on ce moment précis n’est pas fortuit. C’est-ce que pensent, en tout cas, des députés FLN qui ont affirmé que ce « comeback » répond à la volonté du président de la République. Le personnage aurait-dit-on- un rôle important à jouer lors des échéances électorales prochaines.

Plusieurs députés FLN ont accepté de livrer leurs impressions sur le retour surpris de l’ex-SG du FLN Amar Saâdani  au-devant de la scène en intégrant -aux côtés d’ex-ministres- la commission nationale des élections du parti. En tout cas, tout le monde était d’accord pour dire que Saâdani  est une pièce maîtresse de cette formation politique et que son retour est du reste, salvateur.

Advertisement

Répondant à une question posée par la chaîne de télévision privée El-Bilad TV, le député FLN de la wilaya d’El-oued, M. Sadani Ahmed, a soutenu que le timing de ce retour n’est pas fortuit d’autant plus que c’est le président de la République lui-même, qui a fait appel à M. Saâdani. À son sens, « ce cadre du parti, est appelé à jouer un rôle notamment lors des échéances électorales prochaines ».

Pour sa part, le député de la wilaya de Chlef, M. Ameur Amar, a déploré le fait que « Le FLN vit actuellement une grave crise qui l’a plongé dans l’anarchie. Le parti est actuellement très fragile. S’il continue sur la ligne actuelle, il perdra inévitablement les élections locales ». « Ce qu’on attend de Saâdani c’est de remettre le parti sur les rails », a-t-il déclaré.

Il convient de souligner que le retour de l’enfant terrible du FLN intervient dans une conjoncture aussi délicate que déterminante. Nombre d’observateurs ont qualifié cette réapparition d’ « Enigmatique », d’autant plus que le trublion Amar Saâdani est considéré comme l’un des pires adversaires de l’actuel Premier ministre Ahmed Ouyahia.

M. M.