Le début des opérations de péage sur l’autoroute Est-Ouest est reporté à la fin de n’année 2018. Cette infrastructure sera dotée d’un nombre considérable de caméras de surveillance.

Intervenant ce matin dans l’émission «Kahoua ou djornane» de la chaîne privée Ennahar, le directeur général de l’Agence nationale des autoroutes (ANA), Ali Khelfaoui, a indiqué que le péage sur l’autoroute Est-Ouest commencera à partir de la fin 2018 soit un retard de deux ans par rapport à ce qui a été initialement prévu. Les conducteurs devront ainsi, débourser entre 1 dinar et 1,5 dinar pour le kilomètre parcouru, a-t-il précisé, ajoutant que ces derniers pourront toujours emprunter les chemins communaux et de wilaya dont l’usage demeurera gratuit.

L’intervenant a également insisté sur l’aspect sécuritaire en indiquant que l’autoroute sera dotée de 1289 caméras de surveillances ainsi que 43 stations de services. Un total de 55 stations de paiement et 31 aires de repos, en plus de la création d’une radio dédiée exclusivement aux informations du réseau autoroutier devront également être opérationnels d’ici la fin de l’année prochaine.

Il a par ailleurs indiqué que le tronçon de Bouira, qui voit circuler plus de 90.000 véhicules par jour, sera incessamment livré. Quant à celui reliant Annaba à la Tunisie, le même responsable a précisé qu’il était à l’arrêt en raison d’un litige avec l’entreprise chinoise en charge de sa réalisation.

M.M.

Notez cet article