Le déficit commercial de l’Algérie a reculé à un peu plus de  8 milliards de dollars sur les neuf premiers mois de 2017 contre un déficit de 13 milliards de dollars sur la même période de 2016, soit une  baisse de 5 milliards de dollars correspondant à un recul du déficit de 37,9 %, selon les chiffres des Douanes, publiés aujourd’hui. Pour l’ensemble de l’année en cours, le déficit commercial devrait cependant dépasser légèrement le chiffre de 10 milliards de dollars fixé comme objectif par le gouvernement

Les exportations ont nettement augmenté à 25,8 milliards de dollars sur les 9 premiers mois de l’année 2017, contre 21,8 milliards sur la même période de 2016 (+18,2%), en hausse de près de 4 milliards de dollars, selon les données du Centre national de l’informatique et des statistiques des Douanes  (Cnis).

Concernant les importations, elles ont connu une légère baisse en s’établissant à près de 34  milliards usd contre 35 mds usd (-2,9%), en baisse d’un milliard usd, précise la même source.

Les hydrocarbures continuent de représenter l’essentiel des ventes algériennes à l’étranger (94,66% du volume global des exportations), en s’établissant à 24,41 milliards usd contre 20,52 milliards usd sur la même période de 2016, soit une hausse de 3,89 milliards usd correspondant à une augmentation de près de 19%.

Demeurant toujours marginales, les exportations hors hydrocarbures se sont établies à 1,38 milliard usd, soit une hausse de 5,76% par rapport à la même période de 2016.

Nette augmentation des importations de produits alimentaires

Pour ce qui est des importations, des baisses ont été constatées pour les biens d’équipements industriels en s’établissant à 10,45 mds usd contre 11,54 mds usd (-9,51%), les demi-produits à 7,96 mds usd contre 8,63 mds usd (-7,7%), et les produits bruts à 1,07 md usd contre 1,18 md usd (-9,07%).

Par contre, les importations ont augmenté pour les produits alimentaires qui se sont chiffrées à 6,5 milliards usd contre 6,1 milliards usd (+6,4%), les produits énergie et lubrifiants à 1,15 milliard usd contre 904 millions usd (+27,65%), les biens d’équipements agricoles à 474 millions usd contre 359 millions usd (+32,03%), et les biens de consommation non alimentaires à 6,3 milliards usd contre 6,2 mds usd (+1,7%).

L.R.