Confronté à une crise récurrente du logement, le gouvernement pense lancer une nouvelle formule d’accès au loyer public.

«La nouvelle formule dédiée à la location est la mieux indiquée du fait   que (la charge financière du) Trésor public sera allégée. L’année 2018 sera une année riche de programmes de logements», a indiqué le ministre de l’Habitat, Abdelwahid Temmar, invité de la radio nationale.

Mais le ministre de l’Habitat n’a pas expliqué sa démarche. La nouvelle formule de logement «locatif» n’est pas claire. Le ministre a sans doute oublié de rappeler que l’actuelle formule de logement social est en réalité une location. Elle ne coûte pas plus de 3000 DA/mois.

En plus de cette nouvelle «formule», le ministre de l’Habitat a promis de relancer, sous une autre appellation, le LPA (Logement promotionnel aidé). Cette formule, autrefois appelée LSP (Logement social participatif) a échoué. Des millions d’unités, construites il y a plusieurs années, sont en attente de livraison. Mais avant d’aller vers la nouvelle formule, «le dossier du LPA doit être épuré de toutes les carences et les lacunes qui avaient amené les pouvoirs à geler cette formule», a indiqué M. Temmar.

Rania Aghiles

 

Notez cet article