La journaliste et blogueuse maltaise, Daphne Caruana Galizia, a été tuée, lundi, dans l’explosion d’une bombe placée sous sa voiture. Elle avait publié plusieurs articles sur l’implication de proches du Premier ministre maltais dans les Panama Papers. 

La célèbre journaliste et blogueuse maltaise, Daphne Caruana Galizia, à l’origine d’accusations de corruption ayant provoqué des élections anticipées en juin dernier à Malte, a été tuée par une bombe placée sous sa voiture.

Advertisement

Âgée de 53 ans, Daphne Caruana Galizia a travaillé comme chroniqueuse dans plusieurs médias maltais, mais elle était devenue célèbre grâce à son  blog baptisé « Running Commentary », dans lequel elle a révélé plusieurs affaires de corruption. Début juin, le Premier ministre maltais, Joseph Muscat, avait remporté une large victoire lors d’élections législatives anticipées convoquées à la suite d’une série de scandales impliquant plusieurs de ses proches, dans la révélation desquels Daphne Caruana Galizia avait joué un rôle central.

Michelle Muscat, l’épouse du Premier ministre, a été ainsi accusée d’avoir ouvert un compte au Panama pour y abriter, entre autres, des pots-de-vin versés par l’Azerbaïdjan en échange de l’autorisation donnée à une banque azérie de travailler à Malte.

En réaction, M. Muscat s’était alors engagé à démissionner si des preuves solides contre lui, sa famille et ses collaborateurs étaient présentées. Promesse non tenue puisque son ministre de l’Énergie, Konrad Mizz, et son chef de cabinet, Keith Schembri, ont gardé leur place au gouvernement malgré la présentation de documents qui prouvent qu’ils détiennent des comptes secrets au Panama.

Dans son post publié une heure avant sa mort, Dapnhe Caruana Galizia a répété ses accusations contre Keith Schembri, le qualifiant d’«escroc» qui use de son influence au gouvernement pour s’enrichir. «Il y a des escrocs partout où l’on regarde maintenant, la situation est désespérée», concluait-elle.

M.M.