Dans un communiqué laconique, Ahmed Ouyahia a démenti toute volonté du pouvoir d’opérer, dans les temps présents, un changement dans les rangs du gouvernement. «A la différence de ce que rapportent certaines sources, il n’existe aucun projet de restructuration du gouvernement, tout comme il n’y a, pour le moment, aucun projet de remaniement ministériel», précise la primature sur son site internet.

Depuis quelques jours, des rumeurs, répercutées par certains médias, évoquent d’imminents changements au sein du gouvernement. Le journal El Khabar a même écrit, il y a deux jours, que certains ministres vont être limogés après les élections locales du 23 novembre.

Plus, il se raconte dans les salons d’Alger que le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, lui-même va être remplacé. Chose qui vient d’être démentie.

C’est ce genre de rumeurs qui a précédé le limogeage, en août dernier, de l’ancien Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune, et son remplacement par Ahmed Ouyahia.

Rania Aghiles

Notez cet article