Algerie 03 01 2007 Ð MŽdŽa, les AlgŽriens frŽquentent de plus en plus les mosquŽes, pour accomplire les cinq prires,( la rŽgion de MŽdŽa, (150km. Sud d'Alger),photo bilal zahani / new press

Un conflit oppose l’imam de la mosquée Hamza Ibn Abd El Moutalib, au centre-ville de Sétif, à des fidèles sur fond de détournement des fonds de la zakat.  

La mosquée Hamza ben Abd El Moutalib au centre-ville de Sétif est devenue une véritable arène où s’affrontent l’imam et des fidèles à propos de la gestion des affaires de ce lieu de culte, rapporte le quotidien El Khabar ce jeudi.

Une violente dispute a d’ailleurs poussé l’imam à déposer une plainte contre des fidèles concernant l’emplacement d’une pièce d’ablution. L’imam les accuse de l’entraver dans ses tâches quotidiennes en l’empêchant de mener à bien sa mission.

Sept de ces fidèles ont été présentés devant le Procureur de la République près le tribunal de Sétif.  Deux d’entre eux ont été relâchés alors que les cinq autres sont toujours en garde à vue.

Par ailleurs, une enquête ciblant l’imam est  en cours. Selon la même source, ce dernier serait accusé du détournement des fonds de la zakat. Le religieux aurait profité du désordre ayant marqué le secteur des affaires religieuses à Sétif, suite au départ de son directeur il y a un an. Le poste est d’ailleurs toujours vacant.

M.M.

Notez cet article