Originaires de l’ouest du pays, de jeunes hommes, parfois mineurs, ont traversé la Méditerranée au péril de leur vie s’assurer une meilleure destinée sur la rive nord. Arrivés en Espagne, ils ont été arrêtés et incarcérés. A partir de leur prison, ils crient leur désespoir.

L’Eldorado tant rêvé s’est avéré un véritable enfer. Incarcérés en Espagne, de jeunes harraga algérien racontent leur désarroi. Ne sachant rien de la durée de leur détention, ni du sort qui leur sera réservé, ils tournent en rond, broyant du noir. Certains regrettent même leur aventure. Voici leurs témoignages.

L.R.