Après avoir rendu un hommage, jugé injustifié et vivement condamné sur les réseaux sociaux, à Saïd Bouteflika, en août dernier, le président de l’association La Radieuse activant à Oran, Kada Chafi, a récidivé en réservant, cette fois-ci, les honneurs au chef de l’Etat, Abdelaziz Bouteflika. L’association en question est considérée comme un relais du clan Bouteflika dans la capitale de l’Ouest.

L.R.

Notez cet article