L’intégrisme resurgit dans notre pays sous son visage le plus abject. Sous prétexte de l’avoir surpris en pleins rituels de sorcellerie dans un village entre Tipasa et Blida, un groupe d’intégristes a soumis un homme au supplice de la « falaqa », en application de la chariaâ. Il s’agit d’une acte gravissime qui remet en cause l’autorité de l’Etat et qui peut engager le pays dans le tunnel obscure de la violence, telle que celle vécue dans les années 90.

L.R.

Notez cet article