L’opposant bien connu au régime algérien, Rachid Nekkaz, a été sauvagement agressé à Paris. Il accuse le fils de l’ex-secrétaire général du FLN, Amar Saâdani, d’en être l’auteur.

Rachid Nekkaz a publié sur sa page Facebook une vidéo le montrant le visage en sang, résultat d’une agression sauvage subie à Paris. Selon ses explications, cela est « l’oeuvre » du fils de Saâdani qui lui a reproché d’avoir filmé l’appartement de son paternel dans un quartier chic de la capitale française.

L’auteur de l’agression a été arrêté par la police. Mais, s’étant masqué le visage, l’on ne peut le reconnaître dans la vidéo. Affaire à suivre.

L.R.

Notez cet article