Apparemment conçue aux Mexique, la “flakka” a défrayé la chronique aux Etats-Unis, avant de traverser l’Atlantique pour la France, et d’arriver en Algérie. Cette drogue de synthèse, classée dans la famille des amphétamines, provoque de graves hallucinations et procure un sentiment d’invincibilité à l’origine d’actes d’une violence inouïe.

Les effets de cette drogue, communément appelée zombie en Algérie, sont spectaculaires. Elle peut pousser les personnes qui s’y adonnent à s’autodétruire ou à détruire les autres. Elle a même conduit certains consommateurs à commettre des actes de cannibalisme.

Sponsored

Cette drogue s’est manifestée publiquement dans notre pays suite au jugement et à la condamnation d’un champion national de judo, résidant à Chevalley, sur les hauteurs d’Alger. Depuis, la police suit de prés l’évolution de la consommation et du trafic de “flakka”.

Les deux vidéos ci-dessous, tournées au Brésil, donnent un aperçu des effets catastrophiques de cette drogue.

L.R.

Sponsored