Le très controversé ex-ministre de l’Energie, Chakib Khelil, a adressé, à l’occasion du 63e anniversaire du 1er Novembre et sur sa page Facebook, un message qui se veut d’espoir au peuple algérien. 

Chakib Khellil a ainsi appelé les Algériens à «prendre conscience des défis de l’étape que traverse l’Algérie actuellement» et à ne pas céder au désespoir devant la situation économique difficile, «dramatisée pour faire peur au peuple et remettre en doute ses capacités». Il n’a évidemment pas identifié les parties coupables de cette dramatisation. Fait-il allusion à Ahmed Ouyahia qui a multiplié, depuis sa nomination, les déclarations catastrophistes? Peu probablement, tant ce dernier lui a été d’un grand secours en affirmant que M.Khelil a été victime de beaucoup d’injustice.

«Nous sommes maintenant confrontés à la bataille des grands défis pour préserver  l’Algérie et ses valeurs et suivre l’exemple des martyrs», a poursuivi Chakib Khellil, avant d’ajouter: «J’ai l’espoir que la jeune génération puisse contribuer à la construction d’une Algérie développée, avec la même détermination que nos aînés qui ont libéré l’Homme et la terre».

L.R.