L’Armée nationale populaire (ANP) a été classée au 25e rang mondial dans le classement des armées les plus puissantes. A l’échelle du continent, l’armée algérienne se situe à la deuxième place derrière l’Égypte et devance l’Afrique du Sud et le Nigéria; mais aussi le Maroc, la Tunisie et la Libye dans son voisinage immédiat.   

Ainsi,l’armée algérienne se positionne au 25ème rang mondial dans le classement publié par le Global Power Index,  qui  évalue chaque année la puissance des forces armées de 133 pays. Ce nouveau classement fait gagner à l’Algérie une place par rapport au classement de l’année dernière.

Dans la région MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord), l’ANP est devancée par l’armée égyptienne classée à la 10ème place et saoudienne 24ème. En Afrique c’est toujours l’Égypte qui trône à la première place sur 33 pays, suivie par l’Algérie, l’Éthiopie, le  Nigeria, l’Afrique du Sud, l’Angola, le Maroc, le Soudan, la Libye, la République Démocratique du Congo, le Kenya, la  Tunisie, le Zimbabwe, la Zambie, le Tchad, l’Ouganda, la Tanzanie, le Sud-Soudan, le Ghana, le Botswana, le Mozambique, le Cameroun, le Niger, la Côte-d’Ivoire et le Mali.

Dans le Top 10 mondial, on note la présence de l’armée américaine (1ère), suivies par l’armée russe, chinoise, celle de l’Inde, de la France, du Royaume-Uni, du Japon, l’armée Turque, l’armée allemande et enfin, l’armée égyptienne .

Pour établir un tel classement, cette plateforme numérique américaine spécialisée prend en considération plusieurs variables dont les plus importants sont la taille des pays ainsi que la qualité et la diversité des armes dont ils disposent.

M.M.