Les boulangers mettent la pression sur le gouvernement. Les fabricants de notre pain quotidien, dont le nombre ne cesse de décliner ces dernières années, à cause notamment d’une marge bénéficiaire jugée médiocre, veulent désormais à ce que le prix de la baguette soit porté à un minimum de 15 DA, contre 8,5 DA actuellement.

Le président de la fédération nationale des boulangers, Fawzi Behiche, qui s’est exprimé samedi devant les journalistes, a estimé que le prix de a baguette ne doit pas être inférieur à 15 DA. Son argument est que l’actuel tarif de 8,5 DA (même si les boulangers vendant la baguette réellement à 10 DA) ne suffit même pas à payer des salaires d’une profession qui emploie directement 100 000 salariés.

Advertisement

Les boulangers demandent également la révision de l’actuel mode de subvention qu’apporte l’Etat pour la farine panifiable. Apparemment le soutien de l’Etat à ce produit, vital profite à d’autres industriels et transformateurs.

Le prix actuel de la baguette de pain est en vigueur depuis 1996. C’est le seul prix, avec celui de lait en sachet, qui n’ont pas bougé depuis très longtemps. La situation a poussé plus de 7000 boulangeries à fermer leurs portes en quelques années.

Rania Aghiles