Les pluies que nous observons depuis 48 heures sur le pays ne sauraient éluder la situation de sécheresse que connaît l’Algérie actuellement. Les barrages sont en effet à leur niveau le plus bas. Celui de Taksebt, dans la wilaya de Tizi Ouzou, est quasiment à sec. A telle enseigne d’ailleurs que les édifices engloutis lors de sa construction réapparaissent à la surface. Photos.

 

 

 

 

 

L.R.