Un homme âgé d’une soixantaine d’années, résidant dans la région de Sétif, a tiré à plusieurs reprises sur des membres de sa famille, tuant trois d’entre eux. L’arme est un fusil de chasse que les autorités lui ont fourni lorsqu’il faisait partie des groupes d’auto-défense dans les années 1990. L’homme aurait des penchants pour le charlatanisme.

Les habitants de la commune d’Aïn Margoum, dans la wilaya de Sétif, ont été secoués par le crime abject commis par un homme d’une soixantaine d’années ayant tué plusieurs membres de sa famille hier, après la prière du vendredi.

Advertisement

L’auteur de ce crime était un ancien des groupes d’auto-défense auxquels les autorités avaient fourni des armes pour combattre le terrorisme durant la décennie noire. Usant de son fusil, il a tiré toutes les personnes qui étaient à l’intérieur de sa maison abattant son fils, son petit fils ainsi que son frère.

Huit autres personnes ont été blessées. La Protection civile a dû intervenir pour les transférer d’urgence vers l’établissement hospitalier  de Bougaâ.

Selon des sources locales, l’auteur du crime est une personne instable qui se livrait ces derniers temps au charlatanisme. Il avait même affirmé, à plusieurs reprises, aux membres de sa famille qu’il fallait qu’ils meurent.

Une enquête a été ouverte par les services de la gendarmerie nationale après que l’auteur du crime eut été arrêté le jour même.

M.M.