Une foule nombreuse, constituée essentiellement de de journalistes, a tenu, lundi matin, un rassemblement organisé en soutien à la journaliste et directrice du journal El Fadjr, Hadda Hazem, en grève de la faim depuis une semaine. La journaliste a décidé, à cette occasion, de surseoir à son mouvement qui a commencé à l’affaiblir physiquement.

Le rassemblement, tenu devant le siège du quotidien El Fadjr, a drainé un nombre considérable de journalistes de tous horizons. Les intervenants, membres du comité de soutien au journal, ont notamment insisté sur la nécessité de mettre fin «à l’utilisation de l’argent public pour faire pression sur les médias» et la «levée du monopole sur la publicité publique».

R.A.

Notez cet article