Le personnel féminin de la compagnie nationale Sonelgaz ferait l’objet d’un chantage sexuel. Profitant du fait que plus de 60% des contrats de travail sont à durée déterminée (CDD), des responsables du groupe conditionnent l’obtention de contrats avantageux par des rapports sexuels !

C’est des agents de sécurité de la Sonelgaz qui ont fait éclater l’affaire. Selon eux, des femmes recrutées avec des CDD sont harcelées par certains responsables qui menacent de résilier leur contrat. Celles qui se abdiquent, obtiennent des faveurs ainsi que des contrats plus avantageux, a rapporté le site internet SabqPress.

Les faits ont été rapportés dans un communiqué publié par la Coordination nationale des agents de sécurité et de protection affiliée au Syndicat national autonomie des travailleurs d’électricité et du gaz. Le document indique que cette affaire ainsi que tant d’autres ayant trait aux conditions de travail au sein de la compagnie vont être porté en haut lieu et défendue jusqu’à ce que justice soit rendue.

M.M.

Notez cet article