La disposition de loi portant impôt sur la fortune a tout simplement été retirée par le gouvernement du projet de loi de finances 2018 . A l’origine de ce revirement spectaculaire, l’hostilité des députés du FLN, du RND et des partis islamistes.

Les plus riches ne s’acquitteront, en fin de compte, pas d’un impôt sur la fortune, puisque le gouvernement a décidé d’annuler cette disposition de loi du projet de Loi de finances 2018.

Advertisement

À en croire le quotidien El Bilad, ce revirement spectaculaire est dû au refus des membres FLN, RND ainsi qu'islamistes de la commission des finances de l’APN de valider une telle disposition. Aucun détail concernant les raisons de ce blocage n’a, pour l’instant, été révélé.

Rappelons que le gouvernement Ouyahia avait décidé d’inclure un impôt sur la fortune parmi les dispositions de la loi de finances 2018. Ce dernier devait être appliqué à compter du 1er janvier 2018. Il était prévu que le fisc taxe les citoyens dont la fortune atteint les 50 millions de dinars à hauteur de 1% par an. Un taux d’imposition appelé à augmenter pour atteindre les 3,5% pour les plus grosses fortunes.

M.M.