Les contact s’intensifient entre les ministres algériens et l’ambassadeur des États-Unis à Alger. Après le ministre de l’Énergie, Mustapha Guitouni, et celui de l’Industrie, Youssef Yousfi, c’est autour de Hassan Mermouri de passer en revue l’état des relations bilatérales dans la perspective de renforcer la coopération entre les deux pays dans le domaine du tourisme et de l’artisanat.

L’intensification des relations entre les deux pays semble atteindre sa vitesse de croisière. C’est dans cette optique que l’ambassadeur des États-unis à Alger, John Desrocher, poursuit sa prospection dans la perspective de créer un terrain favorable pour l’implantation des firmes américaines en Algérie. Après les entretiens qu’il a eus, fin octobre, avec les ministres de l’Énergie et celui de l’Industrie, le diplomate américain a rencontré, mardi, le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Hassan Mermouri afin de chercher des opportunités d’investissement le domaine, a indiqué mercredi un communiqué du ministère.

Lors de cette entrevue, M. Mermouri a fait savoir que son département était disposé à travailler avec la partie américaine pour «la mise  en place d’un cadre juridique de coopération entre les deux pays à travers l’élaboration d’un mémorandum d’entente couvrant tous les points d’intérêt commun».

Le diplomate américain a, pour sa part, évoqué les possibilités de coopération bilatérale dans le secteur du tourisme et de l’artisanat par l’échange d’expertise, la formation des ressources humaines et le développement de l’investissement hôtelier en Algérie. M. Desrocher a en outre, souligné le potentiel de l’Algérie en matière de tourisme, mettant en avant  la richesse de ses sites culturels et archéologiques ainsi que son artisanat, peuvent constituer une source d’attraction pour les touristes américains.

Les deux parties ont insisté sur la nécessité de renforcer la coopération bilatérale par des actions concrètes permettant de bénéficier de l’expérience des chaînes hôtelières américaines en matière de gestion touristique et hôtelière.

M.M.

Notez cet article