Le blogueur algérien Abdelhakim Mahmoudi, plus connu sous le pseudonyme de Hakim DZ, animateur de la page Facebook « Antivirus », a défrayé la chronique en juillet dernier lorsqu’il avait été littéralement enlevé par les services de sécurité à Blida. Après avoir croupi quelque temps en prison pour ses posts hostiles au pouvoir, il a été libéré. Ses ennuis ne se sont pas arrêtés pour autant. Par vengeance, le courant électrique lui a été coupé. Voici son témoignage.

Advertisement

L.R.