Le podcast d’Anes Tina, « Rani za3fane », n’a pas que des fans. Si certains contestent son contenu, considéré comme portant le sceau de l’idéologie islamiste, d’autres se sont distingués par des attaques en dessous de la ceinture. C’est le cas notamment de l’inénarrable journal Ennahar, relayé d’ailleurs par le ministre de la Communication, Djamel Kaouane, qui lui reproche, comme si cela était une honte, de gagner de l’argent avec sa production. Dans cette vidéo, Anes Tina remet les pendules à l’heure et révèle le montant de ses gains. 

https://www.youtube.com/watch?v=gdh64LS7sxQ

L.R.