Après le succès retentissant du podcast d’Anes Tina, « Rani za3fane » (Je suis en colère), qui a été vu par plus d’un million de personnes en moins de 48 heures, les soutiens du clan présidentiel tentent de répliquer par une vidéo intitulée « Rani farhane » (Je suis heureux). Seulement, réalisée dans l’urgence, celle-ci n’a aucune consistance esthétique et politique. Elle se contente d’égrener, sur fond de la Grande mosquée d’Alger, les slogans habituels qu’on leur connaît.

L.R.