Budget de l’ONU / Les Etats-Unis réclame une réduction de 250 millions de dollars

0
935
Sièges des Nations-Unies à New York

Les États-Unis réclament une réduction de 250 millions de dollars pour le prochain budget de fonctionnement biennal de l’ONU 2018-2019. Plusieurs coupes ont été proposées a rapporté une dépêche de l’agence de presse française AFP ce mercredi, citant des sources diplomatiques.

Ce budget des activités régulières, pour le personnel et les équipements d’infrastructure, en cours de discussions, doit être approuvé par les 193 États membres avant la fin décembre. L’administration Trump veut donc réduire le budget de l’organisation de 5% par rapport à celui de l’année dernière (5,6 milliards de dollars). Les besoins exprimés par l’ONU sont de l’ordre de 5,4 milliards de dollars. Un budget déjà en baisse de 200 millions, que le président américain veut raboter de 250 millions de dollars pour atteindre en fin, les 5, 1 milliards pour l’année prochaine.

Premier contributeur, les États-Unis paient 22% du budget de fonctionnement de cette organisation qui emploie quelque 40.000 personnes recrutées dans le monde entier.

L’administration Trump nourrit l’ambition d’alléger ce budget. Des demandes de coupes budgétaires ont d’ailleurs été présentées, ont affirmé les mêmes sources, ajoutant que celles-ci pourraient toucher des missions politiques spéciales de l’ONU – Palestine, Libye ou Afghanistan-, le service communication, ou encore les politiques de développement. Le plan présenté par les États-Unis prévoit également un gel du recrutement et des salaires du personnel.

La mission américaine à l’ONU a refusé tout commentaire. Une réaction de l’ONU n’a pu être obtenue dans l’immédiat. Selon les informations fournies par un autre diplomate témoignant sous couvert de l’anonymat, l’Union européenne a elle aussi proposé une réduction du budget de « 170 millions de dollars ». Affaire à suivre.