Le fossé qui sépare Mustapha Berraf (à gauche) et El-Hadi Ould Ali ne cesse de secreuser

Le bras de fer entre le ministère de la Jeunesse et des Sports, d’un côté, et le Comité olympique algérien (COA), de l’autre, continue apparemment.

Dans une «mise au point» adressée aujourd’hui aux différents médias, la tutelle a qualifié de «mensongère» l’information selon laquelle le premier responsable du secteur, El Hadi Ould Ali, devait intervenir, hier, au «Forum des athlètes», organisé par l’instance olympique. En effet, sur les invitations adressées aux différents participants, l’instance olympique avait mentionné, dans le programme, un «discours du ministre de la Jeunesse et des Sports».

Après le début des travaux, les invités ont du constater l’absence de celui-ci. Certains intervenants ont même «déploré» le «faux bond» d’Ould Ali. Finalement, selon le ministère, rien n’a été prévu dans ce sens. «Le Comité Olympique Algérien a rendu public des invitations au 2ème forum des athlètes tenu ce samedi 09 décembre 2017, en mentionnant sur le programme de l’invitation un discours du Ministre de la Jeunesse, M El Hadi Ould Ali.

Le Ministre, qui n’a jamais été associé ni consulté, dément fermement cette information mensongère», indiqué ce département ministériel avant d’ajouter : «Par la présente mise au point, le Ministère de la Jeunesse et des Sports conteste clairement cette allégation qui vise à tromper l’opinion publique et les athlètes à qui il confirme sa disponibilité à prendre en charge leurs doléances conformément à la loi en vigueur». En somme, si les choses se sont tassées ces dernières semaines, il est clair que la hache de guerre n’a pas été enterrée entre le MJS et le COA.

Il faut rappeler que le conflit entre les deux parties est né au mois de mai dernier lorsque Mustapha Berraf avait décidé de se présenter pour un autre mandat à la tête du COA, alors que la tutelle «préconisait» un changement. Finalement, Berraf a remporté les élections.
Elyas Nour

Notez cet article