Mohcine Belabbas s'exprimant devant le Conseil national du RCD, vendredi 08 décembre. Ph RCD

Pour célébrer les 29 ans de sa création, le RCD a décidé de tenir son 5ème congrès les 09 et 10 février prochains à Alger. L’annonce été faite, vendredi à Alger, par le président de cette formation politique, Mohcine Belabbas, à l’ouverture d’une session du Conseil national de son parti, tenue à Alger.

La date de 09 et 10 février renvoie, en effet, à la création de ce parti, en 1989. C’était à la Maison de la Culture de Tizi-Ouzou. « Notre cinquième congrès ordinaire programmé pour les 09 et 10 février 2018 au Hilton d’Alger doit être l’occasion d’une révision en profondeur de nos statuts. Il s’agit d’introduire des mécanismes pour une meilleure implication des structures de bases dans la prise de décision ; de donner encore plus de place à la représentation féminine, de consolider le rôle des jeunes militants dans l’action et la réflexion et de créer les conditions d’une meilleure participation de notre communauté à l’étranger au renforcement de notre Rassemblement », a en effet annoncé Mohcine Belabbas aux cadres de son parti.

Advertisement

Revenant sur l’actualité politique, le Président du RCD a critiqué les décisions prises par le chef de l’Etat face à la crise économique que vit le pays. Selon lui, la crise que vit le pays est la consquénce d’une mauvaise gestion depuis l’arrivée au pouvoir de Abdelaziz Bouteflika. « Dans un pays normal; ce bilan qui sanctionne dans les faits toute la gestion depuis le début des années 2000 n’aurait pas donné lieu à un replâtrage par un simple changement de premier ministre, mais à une véritable révolution dans la gouvernance », a-t-il indiqué. Il a également dénoncé ce qu’il qualifie de « fraude » lors des dernières élections locales.
Akli Ouali