Visiblement très agacé par la bousculade dont il a fait l’objet, avant-hier, lors d’une opération de relogement à la Cité Mahieddine à Alger, le Wali d’Alger Abdelkader Zoukh a énergiquement réagi pour dire qu’ « aucun pays ne fera ce que l’État algérien a fait pour son peuple ».

« L’effort consenti par l’État algérien est unique en son genre. Il n’y a pas un pays dans le monde ne fera ce que l’État algérien a fait pour son peuple », a soutenu le wali d’Alger dans une déclaration publique très énergique défendant son programme d’éradication de l’habitat précaire dans la capitale.

Supervisant mardi une opération de relogement dans un quartier de la capitale, le wali M. Zoukh a été interpelé par des habitants du quartier qui n’ont pas obtenu de logements. Des jeunes ont tenté de le prendre à partie ce qui a provoqué une bousculade.

Pour tenter de rassurer tous les habitants de bidonvilles qui vivent toujours dans des conditions précaires dans la capitale, le wali a assuré que l’effort de l’État ne s’arrêtera pas.  

M. M.