Bagarre entre migrants/Image Le Monde

Des échauffourées ont éclatés, dans la nuit du lundi à mardi, entre des algériens et des étrangers, de plusieurs pays africains, dans un chantier à Bouinan, dans la wilaya de Blida. Pour l’heure, les services de sécurité, qui ont aussitôt intervenus, n’ont pas donné de détails à propos de l’origine de ces incidents.

Une enquête a bien évidemment été lancée. Même si pour l’instant, aucun blessé grave n’a été enregistré, néanmoins, le service des urgences médicales du CHU Frantz Fanon a préféré garder en observation certains d’entre eux.

Advertisement

A noter que tous ces employés qui se sont bagarrés, algériens et étrangers, travaillent dans le même chantier de construction de logements confié à une société turque.

En tous cas, ce n’est pas la première fois que de telles échauffourées sont signalées en Algérie notamment ces toutes dernières années. Il y a un peu plus d’un an, en novembre 2016 plus précisément, des jeunes d’un quartier de Dely Brahim, à Alger, s’en sont violement pris à des subsahariens qui occupaient sur place une habitation sous prétexte qu’ils étaient à l’origine de divers fléaux. Quelques mois plutôt, ce sont des wilayas du Sud du pays, Bechar, Ouargla et Tamenrasset entre autre, qui ont vécus de pareils événements. Des dizaines de blessés ont été dénombrés. Les autorités procèdent, par contre, régulièrement à la reconduite aux frontières des ressortissants de certains pays d’Afrique (Niger principalement). La majorité des migrants vivent des situations extrêmement difficiles.

Elyas Nour